Comment utiliser un groupe électrogène

A la recherche d’un dispositif d’électricité de secours ? Une solution, un groupe électrogène, fiable, indépendant,  et adapté à votre consommation énergétique. Pourquoi ? Parce qu’un groupe électrogène est la seul alternative, pour ne jamais tomber en panne d’électricité, lorsqu’il y a coupure, d’autant plus, il est indispensable dans les endroits isolés.

Vous êtes novice en la matière ?

Aucun souci, cet article est dédié pour vous aider. En gros, un groupe électrogène, est une machine qui vous fournit de  l’électricité lors des pannes, ou que si vous êtes dans des zone non couverte. Généralement, elle  est alimentée grâce à du carburant, la plupart du temps avec de l’essence ou du gasoil. Nous pouvons également trouver ceux à gaz et même fonctionnant à partir d’un panneau photovoltaïque solaire.

Comment bien les choisir C’est simple. En calculant le nombre d’appareil, que ce soit l’éclairage, le chauffage,  les appareils électroménager, et autres, vous aurez facilement une réponse sur le type d’appareil et la puissance qu’il vous faut toute en définissant vos besoins. Accessoirement parlant, vous avez toujours la possibilité d’installer un régulateur de tension ; un appareil qui va éviter une surtension ou une sous-tension, comme son nom l’indique : facile à installer et plus stable, par conséquent.  Donc n’hésitez pas à vous renseigner le plus possible auprès  de votre fournisseur pour toutes les informations utiles.

Une solution ou une alternative ?

Si vous êtes situé dans des zones victimes de coupures systématiques, ou juste instable, cet appareil peut effectivement vous sauver la mise plus d’une fois, d’ autant plus qu’il est déplaçable. Il est assez pratique, malgré quelques inconvénients, à noter le bruit, et la consommation. Or, cela dépend du genre d’engin que vous avez. En dépit  de cela, vous aurez quand même plusieurs gamme de choix, celui à l’essence, au diesel, à gaz, solaire ou pour votre confort, l’insonorisé.

GROUPE ELECTROGENE

Comment s’en servir ?

Savoir bien choisir son type d’appareil est une chose, savoir l’utiliser correctement  en est une autre. Tout d’abord, si vous choisissez un groupe électrogène à faible puissance, il risque évidement de ne pas supporter la tension suffisante que nécessite vos appareils. Il est préférable dans ce cas de faire la somme en watt de tous les appareils que vous voulez utiliser à la fois, et de faire en sorte que votre appareil ne travaille pas en dépassant plus  de 75% de sa capacité.

 Le démarrage !

Lors du démarrage de votre appareil, il est important, tout d’ abord de vérifier le niveau d’huile. Vous trouverez ensuite une vanne pour l’arrivée du carburant, ouvrez là ! L’étape suivante est d’allumer le starter si le moteur est froid, dans le cas contraire, ce n’est pas nécessaire. Assurez-vous  de mettre en arrêt le régulateur de tension, et de brancher l’appareil à la prise de groupe. Vous trouverez ensuite un interrupteur  « on » et « off », mettez-le sur « on ». Une fois ces étapes faites, tirez le cordon de démarrage d’un coup sec et le plus loin possible (Il arrive que parfois il faut répéter  cette manœuvre plusieurs fois avant que le moteur ne démarre)

Le moteur démarré, il faudra éteindre le starter, en le mettant en position « off ». Vous pouvez maintenant  allumer le régulateur de tension.

A présent, vous pouvez brancher vos installations et appareils électrique grâce à une multiprise.

L’arrêt !

Assurez-vous que tous vos appareils sont éteints, ensuite, le régulateur de tension avant d’éteindre votre groupe électrogène.

Quelques règles de sécurité,

Veillez à ce que votre appareil soit placé sur une surface horizontale, et sans humidité.

Les groupes électrogènes dégagent du gaz, c’est-à-dire du monoxyde de carbone, donc évitez de le placer devant une fenêtre, ou un trou d’aération. Pour votre confort, installez l’appareil dans des endroits isolés. Enfin, lors d’un dysfonctionnement, ne tenter jamais de le réparer par vous-même.

Pour maintenir votre appareil en état de marche, son démarrage fréquent est nécessaire, disons une à deux fois par mois. Si vous avez un générateur à démarrage électrique, n’oubliez pas d’alimenter la batterie.

Pour les groupes fonctionnant à partir de l’essence et du diesel, ne stocker jamais vos carburants plus le délai normal. Comme pour l’essence et le biodiésel entre 5 à 6 mois, le diésel au maximum douze mois.

Une mauvaise utilisation de l’appareil électrogène peut entraîner de mauvaises conséquences, que ce soit pour l’appareil même ou l’utilisateur. Donc, si vous sentez ne pas être à la hauteur, faîtes appel à des experts ou suivez à la lettre le mode d’utilisation.